Le jeu compulsif : la marge entre loisir et dépendance

Jouer à des jeux de hasard et d’argent est une pratique sociale et récréative à laquelle s’adonnent bon nombre de gens. Pour la majorité, cela ne pose aucun problème et demeure source de plaisir. Tant que le jeu demeure un passe-temps, il est relativement anodin. Le joueur régulier ou même excessif qui sait se raisonner et surtout s’arrêter n’est pas en danger.

Quand le jeu ne rime plus avec plaisir

Pour certains, le jeu peut devenir problématique ou excessif. Or, dépendance ne rime pas toujours avec excès. En effet, l’excès est une étape pouvant conduire à la dépendance, mais cela reste toutefois un comportement normal et très humain. On ne peut donc pas caractériser la dépendance d’un joueur uniquement en fonction des sommes jouées et de l’argent dépensé. Le critère essentiel de la dépendance au jeu intervient lorsque ce dernier devient la seule réalité du joueur. L’envie tourne au besoin. Le plaisir devient une idée fixe. Le divertissement se transforme en source d’angoisse.

L’excès se manifeste notamment par l’importance des sommes dépensées, le temps alloué au jeu et témoigne d’une perte de contrôle. Ainsi, le jouer compulsif joue au-delà de ses moyens financiers, il n’accepte pas de perdre l’argent misé, il rejoue pour récupérer l’argent perdu et subit de nombreuses conséquences négatives liées au jeu dans les différentes sphères de sa vie.

Quelques caractéristiques du joueur compulsif

  • La préoccupation constante pour les expériences de jeu ou les moyens d’amasser de l’argent pour jouer
  • Le besoin de jouer avec des sommes d’argent de plus en plus élevées pour atteindre un état d’excitation
  • Des efforts répétés, mais infructueux, pour contrôler ou arrêter la pratique du jeu
  • L’envie de jouer pour échapper aux difficultés de la vie
  • Les mensonges à la famille et aux proches afin de dissimuler l’ampleur de la pratique du jeu
  • La mise en danger de relations interpersonnelles, d’un emploi ou des études à cause du jeu
  • La demande d’argent auprès des proches afin de se sortir de situations désespérés à cause du jeu

Les dangers de la dépendance au jeu

Le phénomène du dérapage en lien au jeu est une perte de contrôle subite de la pratique signifiant qu’en peu de temps, on ait violemment fait voler en éclats son mode de jeu habituel pour prendre des risques totalement au-dessus de ses moyens.

Il importe ici de distinguer le joueur problématique du joueur pathologique. Le premier vit des épisodes de problèmes liés au jeu ou subit certains impacts négatifs en lien avec ses comportements de jeu, mais sans que cela n’occasionne de graves conséquences. Par contre, il ne faut pas minimiser ce type d’habitudes qui peuvent être risquées et malsaines.

Un joueur problématique vit un cumul de problèmes importants causés par une dépendance sévère aux jeux de hasard et d’argent. Selon la gravité de la dépendance, il peut rencontrer de nombreux problèmes tels le divorce, l’endettement ou la pauvreté, la criminalité, la dépression, voire des pensées suicidaires.

Articles similaires

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...

les dépendances

La dépendance et l’hérédité...

Une thématique fait fréquemment surface lorsque vient le temps d’aborder le sujet de la dépendance e...

les dépendances

Les technologies : cyberdépendance et déséquilibre...

Les gens sont de plus en plus connectés et informés par rapport aux technologies, et ce, toutes géné...

les dépendances

Qu’est-ce que la dépendance affective?...

Un manque de reconnaissance, une attention et un amour insuffisants dès la petite enfance peuvent co...

les dépendances

Comment reconnaître les symptômes de l'anorexie?...

Se soucier de l’image corporelle est chose courante. Or, à quel moment la préoccupation pour son poi...

les dépendances

Les symptômes de sevrages...

Le sevrage est un ensemble de symptômes provoqués par l'arrêt brusque de la consommation d'une subst...

les dépendances

La pharmacodépendance : par quoi se caractérise-t-elle?...

La pharmacodépendance se définit comme un état psychique et parfois physique, à un médicament d’ordo...