La COVID-19 et le danger de perdre son chemin

La COVID-19 et le danger de perdre son chemin

On s’en souviendra longtemps de la pandémie. Et pas seulement nous. Nos enfants, nos petits-enfants et nos arrière-petits enfants. C’est un événement mondial qui aura marqué l’histoire en général et nos vies en particulier. Et c’est déroutant. En frappant le monde de plein fouet, la pandémie a redéfini non seulement notre façon de vivre, mais aussi notre façon de voir la vie, de la ressentir et même de la naviguer.

Chez certains, la pandémie aura engendré des changements de comportements. Soudainement désœuvré et livré à soi-même, on peut se sentir aux prises avec un trop-plein de temps et de vide que l’on cherche désespérément à combler. D’énergique, on devient lentement blasé. D’ambitieux, on perd tranquillement les repères qui nous gardaient sur le bon chemin.

Car il faut le dire, la COVID-19 a pris l’allure d’un détour pour beaucoup. Un écart incontournable ayant mené à plusieurs excès en cours de route. 

L’importance de garder le cap

Un an et quelques poussières, c’est long. Surtout quand on se sent fragile et isolé. Surtout quand on se découvre des failles que l’on ignorait. Il ne faut surtout pas oublier que l’isolement social a un effet néfaste sur le cerveau et tout ce qui entoure le bien-être psychologique, la santé physique et l’espérance de vie, entre autres. Combinées aux dépendances, les conséquences peuvent être encore plus dramatiques.

C’est pourquoi il est important de s’entourer en cas de besoin et de prendre dès aujourd’hui des petits pas dans la bonne direction :

o Conserver des liens avec ses proches (même virtuels)

o Faire de l’activité physique

o Se créer une routine quotidienne

o Ne pas se couper du monde (s’informer, mais avec soin)

Surtout il faut s’armer de patience et de bienveillance pour éviter de faire fausse route. 

Pour obtenir le soutien désiré, La Maison L’Épervier est là pour vous

La COVID-19 n’est pas une invitation à mettre sa vie sur pause ou à se perdre en cours de route. Plus que jamais, il faut garder le cap et rester focalisé. En arrêtant de regretter « l’avant » et de rêver à « l’après », on peut mieux se concentrer sur maintenant. La vie a bien changé, mais cette pause ne sera pas éternelle. Vous vous sentez perdu? N'hésitez pas à demander de l’aide pour retrouver votre voie.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les services offerts par La Maison L’Épervier, remplissez le formulaire en ligne ou téléphonez au 1 877 883 6964.


Articles similaires

La solitude en temps de pandémie...

Le sentiment d’isolement provoqué par la COVID-19 peut faire resurgir des problèmes de dépression...

Le printemps : renouveau ou repli sur soi?...

Le printemps peut être synonyme de pression et d’angoisse pour des gens avec des problèmes de dép...

Conseils d'experts

3 façons de gérer son stress sans consommer...

Il existe une foule de façons pour gérer le stress que l’on vit au quotidien sans pour autant consom...

les dépendances

La consommation : source de conflit en temps de grand stress...

En temps de grand stress, l’alcoolisme et la toxicomanie peuvent générer plusieurs conflits avec l’e...

les dépendances

Pourquoi la consommation a-t-elle augmenté en 2020 ?...

2020 a été une année éprouvante pour tous, particulièrement pour ceux souffrant de dépendances. Si c...

les dépendances

Covid-19 : l’impact du confinement sur la dépendance...

La crise de la COVID-19 marque un tournant considérable dans nos sociétés, bouleversant nos rapports...

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...