Êtes-vous shopaholic?

Êtes-vous de ces personnes qui ne peuvent pas résister lorsqu’un nouvel article leur plaît dans un magasin? Qui sont prêtes à tout, même à s’endetter démesurément, pour pouvoir se procurer l’objet de leur convoitise et ressentir la satisfaction d’acquérir de nouvelles choses? Si oui, vous êtes fort probablement ce qu’on appelle un acheteur compulsif ou encore un «shopaholic».

Quand magasiner devient une obsession

Par définition, le «shopaholic» ne peut tout simplement pas s’arrêter de magasiner. Il ne pense qu’à cela jour et nuit, développe une obsession pour le magasinage, dépense toutes ses payes dans le magasinage, effectue des emprunts à la banque pour pouvoir acheter encore plus et, le pire, n’est jamais satisfait de ses achats.

Une soif qui est insatiable

Pourquoi? Parce que son besoin de tout acheter est tout simplement insatiable et est associé à autre chose qu’un simple désir de garnir sa garde-robe et de mettre la main sur le dernier parfum tendance qui vient de sortir.

À l’instar du joueur compulsif, l’acheteur obsessionnel achète pour oublier ses problèmes, trouver un sens à sa vie, combler un vide affectif, satisfaire un désir d’acquisition (et non de possession), bref pour toutes sortes de raisons qui n’ont rien à voir avec son amour du magasinage ou un réel besoin de posséder des éléments.

La preuve? La plupart des acheteurs compulsifs ne consomment même pas les biens qu’ils achètent. Vous n’avez qu’à regarder le nombre d’étiquettes qui sont encore collées aux objets (souvent inutiles et en plusieurs exemplaires) achetés par les «shopaholics» de votre entourage pour vous en convaincre.

Les acheteurs compulsifs peuvent également devenir accros au shopping en vue de ressembler à une personnalité connue en essayant de se procurer tous les objets qu’elle possède.

Pourquoi est-ce dangereux?

Dans tous les cas, l’achat compulsif ne doit pas être pris à la légère, puisqu’il est lié à un trouble émotionnel que ressent un individu qui cherche à le calmer par l’entremise du magasinage.

Cela devient dangereux car l’un des symptômes principaux de ce type de dépendance est de vivre et d’acheter des objets qui surpassent sa capacité financière. Le besoin de dépenser du «shopaholic» est si puissant qu’il s’endette et se plonge dans un gouffre financier sans fin et ne sait plus où s’arrêter.

Conséquences du magasinage compulsif

Il possède une multitude de cartes de crédit remplies à pleine capacité et nuit considérablement à sa cote de crédit et à sa capacité d’emprunt sans s’en rendre compte. En fait, l’achat compulsif, s’il n’est pas traité, peut entraîner des conséquences beaucoup plus graves que l’endettement, telles que la faillite, la dépression sévère et le suicide.

Comment traiter cette addiction?

La seule façon de se guérir de sa dépendance au magasinage est de consulter un professionnel et de demander de l’aide. Par l’entremise d’une thérapie, le patient sera amené à se questionner sur les sentiments et les raisons qui l’incitent à magasiner et sera amené à remplacer ce comportement par des gestes plus sains qui ne nuisent pas à sa capacité financière et à son bien-être psychologique. Contactez-nous dès maintenant pour en savoir plus sur nos traitements pour acheteurs compulsifs.

Articles similaires

les dépendances

Pourquoi la consommation a-t-elle augmenté en 2020 ?...

2020 a été une année éprouvante pour tous, particulièrement pour ceux souffrant de dépendances. Si c...

les dépendances

La consommation : source de conflit en temps de grand stress...

En temps de grand stress, l’alcoolisme et la toxicomanie peuvent générer plusieurs conflits avec l’e...

les dépendances

Covid-19 : l’impact du confinement sur la dépendance...

La crise de la COVID-19 marque un tournant considérable dans nos sociétés, bouleversant nos rapports...

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...

les dépendances

La dépendance et l’hérédité...

Une thématique fait fréquemment surface lorsque vient le temps d’aborder le sujet de la dépendance e...

les dépendances

Les technologies : cyberdépendance et déséquilibre...

Les gens sont de plus en plus connectés et informés par rapport aux technologies, et ce, toutes géné...

les dépendances

Qu’est-ce que la dépendance affective?...

Un manque de reconnaissance, une attention et un amour insuffisants dès la petite enfance peuvent co...