Pourquoi la consommation a-t-elle augmenté en 2020 ?

Pourquoi la consommation, l’alcoolisme et la toxicomanie ont-ils augmenté en 2020 ?

2020 a été une année éprouvante pour tout le monde et, plus particulièrement, pour ceux et celles souffrant de problèmes de dépendances. Le contexte inédit avec lequel il a fallu composer tout au long de l’année a eu un impact majeur sur la consommation. En effet, celle-ci tend à augmenter lorsqu’il faut faire face à des émotions complexes, causées par des circonstances hors du commun. Mais pourquoi a-t-elle autant augmenté en 2020 ?

La pandémie : une situation inhabituelle et inédite

Il va sans dire que la pandémie et le confinement qui ont marqué au fer rouge la vie de plusieurs en 2020 sont uniques et inédits. Et elle a apporté son lot d’émotions difficiles à comprendre et à gérer. Dans ce contexte particulier, plusieurs se sont tournés vers la consommation d’alcool et d’autres substances, pour différentes raisons.

Consommer pour déjouer l’ennui

Alors que la majorité des gens se sont retrouvés du jour au lendemain confinés à leur domicile, plusieurs ont été confrontés à un problème majeur : l’ennui. Pour se désennuyer, certains se sont alors tournés vers la consommation. C’est ainsi que plus du quart des Québécois ont rapporté avoir vu augmenter leur consommation d’alcool et d’autres substances.

La consommation pour lutter contre le stress et ses émotions

Outre le confinement, la pandémie a aussi eu un grand impact sur l’économie. C’est ainsi que plusieurs se sont retrouvés sans emploi. Évidemment une telle situation, conjuguée à d’autres sources de stress, peut devenir difficile à supporter. Également, la pandémie et son contexte ont également pu générer des émotions intenses et complexes, difficiles pour certains à gérer. Cela explique donc en partie l’augmentation de la consommation d’alcool et d’autres substances.

Si vous êtes en difficulté, la Maison de l’épervier est là pour vous

Évidemment, la consommation d’alcool et la toxicomanie ne sont pas des solutions viables pour faire face aux problèmes causés par la pandémie. Ils peuvent en effet eux-mêmes devenir des problèmes difficiles à gérer. 

Si vous êtes dans une telle situation, la Maison de l’Épervier est là pour vous aider. Nous vous aidons à reprendre le contrôle, que vous souffriez de dépendances ou de mal de vivre. Contactez-nous dès aujourd’hui pour faire les premiers pas vers le mieux-être.

Articles similaires

les dépendances

La consommation : source de conflit en temps de grand stress...

En temps de grand stress, l’alcoolisme et la toxicomanie peuvent générer plusieurs conflits avec l’e...

les dépendances

Covid-19 : l’impact du confinement sur la dépendance...

La crise de la COVID-19 marque un tournant considérable dans nos sociétés, bouleversant nos rapports...

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...

les dépendances

La dépendance et l’hérédité...

Une thématique fait fréquemment surface lorsque vient le temps d’aborder le sujet de la dépendance e...

les dépendances

Les technologies : cyberdépendance et déséquilibre...

Les gens sont de plus en plus connectés et informés par rapport aux technologies, et ce, toutes géné...

les dépendances

Qu’est-ce que la dépendance affective?...

Un manque de reconnaissance, une attention et un amour insuffisants dès la petite enfance peuvent co...

les dépendances

Comment reconnaître les symptômes de l'anorexie?...

Se soucier de l’image corporelle est chose courante. Or, à quel moment la préoccupation pour son poi...