Les déficits cognitifs liés à l'alcoolisme

On pense souvent, à tort, que lorsque l’on consomme de l’alcool, cela n’a aucun effet sur notre santé physique et mentale. Et pourtant, bien que légal, l’alcool a des conséquences quasiment aussi dramatiques que les drogues sur les capacités cognitives d’une personne à long terme. Petit tour d’horizon des principaux effets négatifs que l’alcool peut avoir sur les capacités mentales d’une personne.

Diminution des facultés de la mémoire

Parmi les conséquences les plus graves qu’une consommation excessive et répétée d’alcool peut occasionner sur le cerveau d’une personne, on retrouve une diminution des capacités mnésiques, notamment de la mémoire épisodique, soit celle qui se rappelle des évènements vécus dans leur contexte, c’est-à-dire par exemple avec la date et les sentiments qui y étaient associés.

L’alcoolique chronique peut par exemple en venir à oublier avec le temps certains évènements marquants de sa vie qui ont contribué à bâtir son histoire personnelle et donc à perdre une partie de son identité.

Accélération du déclin intellectuel

Les capacités des mémoires à court et à long terme peuvent également diminuer avec le temps chez une personne qui consomme trop, de même que ses facultés intellectuelles tout court. En effet, des études ont démontré qu’une consommation régulière et excessive d’alcool à l’âge adulte accélérait le déclin intellectuel lors de la vieillesse, c’est-à-dire la faculté à se souvenir des éléments et à raisonner intelligemment.

Les hommes qui consomment plus de trois verres d’alcool par jour seraient particulièrement enclins à souffrir de déclin intellectuel accéléré. Pour les femmes, ce ne serait pas trois, mais plutôt deux verres d’alcool par jour qui pourraient entraîner un déclin cognitif d’environ un an et demi de plus qu’une femme du même âge qui n’aurait pas bu autant ou cessé de boire.

Les études réalisées sur le sujet ont clairement démontré que les personnes qui buvaient régulièrement versus celles qui ne buvaient pas ou avaient cessé de le faire avaient beaucoup plus de difficulté à se souvenir des mots qu’on leur avait présentés lors d’un test qui durait une minute.

Démence, confusion mentale et autres problèmes

Une consommation exagérée d’alcool au quotidien et pendant une longue période peut également entraîner d’autres troubles cognitifs importants, tels qu’une diminution de la concentration et la perte de contact avec la réalité.

En effet, l’alcoolique chronique peut en venir à perdre la notion du temps et de l’espace et à devenir totalement confus lorsqu’on lui parle et pose des questions. À terme, l’alcoolisme accélère le risque de développer une démence, donc de perdre son autonomie et sa capacité à parler et à se concentrer.

Réduction de la taille du cerveau

L’alcool entraine une perte des capacités cognitives, puisqu’il a pour effet de ralentir la communication entre les neurones du cerveau et même, dans certains cas, de faire disparaître complètement certaines cellules, ce qui, à terme, entraine une réduction du tissu cérébral, donc de la grosseur du cerveau.

Les personnes qui consomment six verres ou plus par jour peuvent voir la taille de leur cerveau réduire de 10 ou de 15 % après 10 ans. C’est donc dire à quel point l’alcool a des effets nocifs sur le cerveau et sur les capacités cognitives d’une personne.

Articles similaires

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...

les dépendances

La dépendance et l’hérédité...

Une thématique fait fréquemment surface lorsque vient le temps d’aborder le sujet de la dépendance e...

les dépendances

Les technologies : cyberdépendance et déséquilibre...

Les gens sont de plus en plus connectés et informés par rapport aux technologies, et ce, toutes géné...

les dépendances

Qu’est-ce que la dépendance affective?...

Un manque de reconnaissance, une attention et un amour insuffisants dès la petite enfance peuvent co...

les dépendances

Comment reconnaître les symptômes de l'anorexie?...

Se soucier de l’image corporelle est chose courante. Or, à quel moment la préoccupation pour son poi...

les dépendances

Le jeu compulsif : la marge entre loisir et dépendance...

Jouer à des jeux de hasard et d’argent est une pratique sociale et récréative à laquelle s’adonnent ...

les dépendances

Les symptômes de sevrages...

Le sevrage est un ensemble de symptômes provoqués par l'arrêt brusque de la consommation d'une subst...