La pharmacodépendance : par quoi se caractérise-t-elle?

La pharmacodépendance se définit comme un état psychique et parfois physique, à un médicament d’ordonnance. Comme toute dépendance, elle se caractérise par une compulsion à prendre la substance en question de façon continue ou périodique afin d'en ressentir à nouveau ses effets psychiques et pour parfois éviter l'inconfort de son absence.

Quels en sont les risques?

Il est important de saisir la distinction entre la tolérance et la dépendance. Le premier désigne le fait de s'habituer à un médicament utilisé comme drogue, ce qui entraine une désensibilisation progressive ou accoutumance. Cette dernière a comme conséquence la nécessité d'augmenter les doses absorbées pour obtenir les effets habituellement obtenus par une utilisation normale. Or, cela n'entraine pas forcément un état de dépendance.

Lorsqu’il est question de pharmacodépendance, c’est que l'utilisation de médicaments initialement prescrits à des fins thérapeutiques aboutit à un usage non justifié par une raison médicale. La dépendance comporte aussi une dimension comportementale. La consommation du médicament est favorisée par le contexte et certaines habitudes. Cette dimension comportementale favorise les rechutes, même plusieurs années après l'arrêt du médicament, lorsqu'un contexte particulier réactive son souvenir.

On parle d’abus d’un médicament lorsqu’il y a usage excessif, persistant ou sporadique, incompatible ou sans rapport avec un emploi médical acceptable. La visée thérapeutique du médicament est détournée de façon à ce que celui-ci devienne une drogue. Cependant, le risque n'est pas uniquement lié au surdosage. Lorsque le corps a développé une dépendance physique, l'absence de médicament expose à un syndrome de sevrage, dont l’intensité varie selon l’individu et le médicament.

Quels médicaments peuvent causer une dépendance?

Quels qu'ils soient, les médicaments sont des substances chimiques qui se retrouvent dans la circulation sanguine et certains peuvent agir au niveau du cerveau. La pharmacodépendance repose sur une modification du fonctionnement de certains circuits cérébraux, notamment une sensibilisation des neurones associés au plaisir et la récompense. L'envie de ressentir de nouveau cet effet est à l'origine de la dépendance. La personne consomme alors le médicament de façon compulsive en dehors de toute indication médicale.

L'absence du médicament produit l'état inverse : manque, mal-être, anxiété, sensation de vide, voire de déprime, qui pousse à consommer de nouveau.

Les médicaments qui sont susceptibles de générer une dépendance sont nombreux, peu importe qu’ils soient vendus avec ou sans ordonnance. On peut citer les psychotropes qui agissent sur le système nerveux central, les barbituriques qui agissent sur le sommeil ou les benzodiazépines qui servent à calmer les angoisses. Il y a aussi les antalgiqueset les médicaments antidouleur en général. Peu importe la nature du médicament, tous peuvent faire l’objet d’une dépendance, dans la mesure où ils procurent une sensation de plaisir ou de soulagement quelconque à l’individu.

Qui est davantage touché par la pharmacodépendance?

Une plus grande susceptibilité à la pharmacodépendance est souvent associée à une vulnérabilité génétique. Ainsi, le risque de développer une dépendance médicamenteuse est plus important s'il existe des antécédents familiaux de dépendance ou si l'on souffre déjà d'une dépendance. Certains tempéraments, traits de personnalité et pathologies psychiatriques facilitent la surconsommation de médicaments et le développement d'une dépendance.

Cependant, l'environnement compte aussi. Un contexte stressant favorise l'initiation de la consommation, sa répétition et les rechutes. Certaines professions sont également plus exposées du fait des contraintes de travail et/ou parce qu'elles accèdent plus facilement aux médicaments.

Vous souffrez de pharmacodépendance? La Maison L'Épervier est là pour vous offrir le soutien nécessaire pour vaincre votre dépendance. Contactez-nous dès maintenant via le formulaire sur notre site Web ou au 1-877-883-6964.

Articles similaires

les dépendances

Le fentanyl...

Le fentanyl est un médicament qui a fait l’objet d’une attention considérable de la part des médias ...

les dépendances

La dépendance et l’hérédité...

Une thématique fait fréquemment surface lorsque vient le temps d’aborder le sujet de la dépendance e...

les dépendances

Les technologies : cyberdépendance et déséquilibre...

Les gens sont de plus en plus connectés et informés par rapport aux technologies, et ce, toutes géné...

les dépendances

Qu’est-ce que la dépendance affective?...

Un manque de reconnaissance, une attention et un amour insuffisants dès la petite enfance peuvent co...

les dépendances

Comment reconnaître les symptômes de l'anorexie?...

Se soucier de l’image corporelle est chose courante. Or, à quel moment la préoccupation pour son poi...

les dépendances

Le jeu compulsif : la marge entre loisir et dépendance...

Jouer à des jeux de hasard et d’argent est une pratique sociale et récréative à laquelle s’adonnent ...

les dépendances

Les symptômes de sevrages...

Le sevrage est un ensemble de symptômes provoqués par l'arrêt brusque de la consommation d'une subst...