Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

Pourquoi certaines personnes deviennent plus facilement dépendantes à l'alcool?

Maison L'Épervier

14/11/2014

On connaît tous dans notre entourage des personnes qui semblent plus vulnérables à la dépendance à l’alcool que d’autres. Qu’est-ce qui explique ce phénomène? Qu’ont en commun ces personnes pour se rabattre sur l’alcool aussi facilement? Voici quelques explications.

Boire pour combler un manque

Plusieurs raisons peuvent expliquer le fait que certaines personnes ont une plus grande propension à consommer de l’alcool que leurs comparses. En général, les gens qui deviennent alcooliques le font pour combler un manque dans leur vie.

Carences affectives ou désordre affectif

La dépendance affective peut dépendre d’un manque d’amour, mais aussi d’avoir reçu un «trop plein» d’amour, d’attention, de surprotection, ce qui peut engendrer un sentiment d’envahissement, d’étouffement, et qui peut amener une prise d’alcool excessive.

Les carences affectives peuvent avoir eu lieu pendant son enfance, en lien avec les relations avec ses parents, ou encore survenir plus tard avec d’autres personnes de son entourage.

Ainsi, une personne seule qui ne bénéficie jamais de soutien ou d’amour de la part de ses proches aura plus tendance à devenir alcoolique qu’une personne parfaitement équilibrée sur le plan affectif.

Une personne qui a été rejetée tout au long de sa vie, ou au contraire surprotégée ou trop contrôlée, particulièrement par ses parents, sera également plus susceptible de devenir accro à la bouteille ou aux drogues que les autres.

Par son effet sédatif, désinhibiteur et euphorisant, l’alcool permet à l’individu qui en consomme de panser temporairement ses plaies et de se sentir bien l’espace d’un moment. Ce n’est pas pour rien qu’autant de personnes qui vivent une peine d’amour se rabattent sur cette substance. L’alcool permet de diminuer la douleur en noyant la peine ressentie pendant quelques heures.

L’alcool permet également aux personnes qui en consomment d’être moins gênées et plus faciles d’approche donc, il leur donne l’impression de nouer des nouvelles amitiés ou des relations amoureuses plus facilement.

Boire pour se défouler

Les gens qui refoulent leurs émotions au lieu de les exprimer librement ont également tendance à devenir plus facilement dépendants de substances alcoolisées. Les émotions refoulées finissent par s’accumuler et par former un nœud ou une boule d’émotions qui devient de plus en plus difficile à gérer et à supporter pour la personne dépendante.

Ces personnes se réfugient alors dans l’alcool dans l’espoir d’oublier la peine qui les afflige. En réalité, bien qu’elles soulagent temporairement leur douleur, elles ne font que reporter le moment où elles vont finir par exploser.

De plus, l’effet désinhibiteur et dépresseur de l’alcool fait en sorte que certaines personnes finissent justement par exploser en libérant les émotions qu’elles refoulent depuis des mois, voire des années. C’est pour cela que l’on voit plusieurs personnes devenir très émotives ou agressives sous l’effet de l’alcool.

Peu importe la raison pour laquelle on boit, l’alcool n’est pas une solution, puisqu’il finit par créer d’autres problèmes et n’aide en rien les personnes à se libérer de leur douleur. Tout comme les drogues, il ne fait que la geler pendant quelques heures.

Si vous souffrez d’un problème de dépendance à l’alcool, c’est signe que vous avez besoin d’aide. Contactez-nous dès maintenant. Nous sommes là pour vous aider à vous en sortir.

 

Contactez-nous