Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

Les symptômes de sevrages

Maison L'Épervier

10/07/2015

Le sevrage est un ensemble de symptômes provoqués par l'arrêt brusque de la consommation d'une substance. Il varie selon les substances et les doses consommées, mais aussi en fonction du sujet et de son contexte socioculturel.

La plupart du temps, le sevrage est accompagné de changements comportementaux et comporte des répercussions physiologiques et cognitives majeures. La plupart des symptômes de sevrage sont les opposés de ceux observés en cas d'intoxication par la même substance.

Plus la durée d'action de la substance est prolongée, plus le délai avant l'apparition des symptômes de sevrage sera long et plus le sevrage pourra durer longtemps. Il va de soi que si la personne consommait plusieurs substances, les interactions compliqueront le sevrage.

Les symptômes

Les symptômes les plus intenses de sevrage cessent habituellement quelques jours à quelques semaines après l'arrêt de la consommation. D'autres peuvent durer pendant des mois.

L’arrêt brusque de certains psychotropes peut comporter des épisodes problématiques. Ainsi, le sevrage d'anxiolytiques ou de somnifères doit se faire sous la supervision de personnel qualifié.

Le sevrage d’alcool

Les symptômes de sevrage commencent à se faire sentir 24 heures après la réduction ou l’arrêt d’une consommation de longue durée. L’individu est sujet à des tremblements, en particulier des mains, et parfois de la langue et de la tête. Les symptômes analogues sont ceux de la gueule de bois, mais de façon plus prononcée.

D’autres réactions fréquentes sont les sueurs, un pouls accéléré, parfois aussi hyperventilation et hypertension. La personne peut également présenter une forte agitation, de l'irritabilité, avoir des troubles du sommeil, des cauchemars, des angoisses et être d'humeur dépressive. Il est possible d’observer un état de manque et des pulsions de consommer de l’alcool. Enfin, il peut se produire une confusion passagère.

Ces symptômes ne sont généralement pas dangereux en soi et disparaissent habituellement au bout de 7 à 10 jours d'abstinence. Après 24 heures, les symptômes de sevrage atteignent un pic et, après trois jours, le pire est passé.

Drogues

Les symptômes de sevrage varient en fonction du type de drogue consommée. Il existe diverses options de traitement, qui varie selon les besoins de la personne et prend en considération l'importance du problème, le réseau de soutien de la personne et la motivation de la personne à amorcer le traitement.

Certains médicaments peuvent également faire partie du plan de traitement. Ceux-ci peuvent aider à réduire le besoin de consommer ou aider à rétablir l'équilibre de certains produits chimiques. Dans certains cas, on utilise d'autres médicaments pour traiter les symptômes de sevrage, en administrant des doses de plus en plus petites.

Le sevrage psychologique

Il s’agit du sevrage le plus long. Afin de vaincre une dépendance, on ne peut négliger la thérapie de soutien ainsi que l’exploration du passé de l’individu. Il peut s'y ajouter toute activité valorisante incitant à se dépasser, pour apprendre à connaître des sensations autres qu'artificielles et augmenter la confiance en soi, ce qui représente un gros travail de rénovation comportementale.




Contactez-nous