Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

La dépression au Québec, un mal répandu?

Maison L'Épervier

18/07/2014

La dépression touche beaucoup plus de gens qu’on ne le croit. En effet, selon Santé Canada, environ 11% des Canadiens et 16% des Canadiennes souffriront d’une dépression au moins une fois au cours de leur vie. Selon l’Organisation mondiale de la santé, la dépression deviendra, d’ici 2020, la 2e cause d’invalidité dans le monde après les problèmes cardiovasculaires; c’est donc dire à quel point la dépression affecte un grand nombre de personnes.

 Le Québec n’échappe pas au phénomène. Bien qu’il n’existe pas de statistiques propres à la province, on peut d’ores et déjà en conclure qu’un pourcentage similaire de Québécois sont ou seront affectés par cette maladie tôt ou tard au cours de leur vie.

 Longtemps considérée comme taboue, la dépression est aujourd’hui prise au sérieux par les différents spécialistes oeuvrant dans le domaine de la santé, puisque ceux-ci ont compris qu’elle pouvait non seulement affecter n’importe qui, à n’importe quel âge et à n’importe quel moment, mais que sa portée et ses conséquences étaient beaucoup plus importantes que ce que l’on croyait. Petit survol d’une maladie dont on n’a pas fini d’entendre parler.

 Qu’est-ce que la dépression?

 Contrairement à la simple tristesse passagère (et normale) que l’on éprouve à la suite de moments ou de périodes difficiles, telles que la perte d’un emploi ou d’un être cher, la dépression est considérée comme une maladie émotive affectant notre humeur et faisant en sorte que la personne qui en souffre se sente constamment désespérée, triste, inutile et sans valeur. Pour elle, rien n’a de sens et elle n’a plus envie de rien faire.

 Causes de la dépression

Plusieurs facteurs peuvent amener les gens à souffrir de dépression. Il peut s’agir d’un élément traumatisant agissant comme déclencheur, d’expériences douloureuses du passé qui refont soudainement surface et qui paralysent complètement la personne ou encore d’une multitude d’autres facteurs, tels que l’environnement de la personne et ses habitudes de vie.

Dépression et dépendance

Un fait intéressant à souligner lorsque l’on parle de dépression est qu’il existe une corrélation entre cette maladie et la dépendance aux drogues ou à l’alcool. En effet, alors que de consommer des substances illicites peut contribuer à rendre les gens dépressifs, on remarque que les gens dépressifs ont beaucoup plus de chances de devenir alcooliques ou toxicomanes, d’où l’importance de soigner la dépression, avant qu’il ne soit trop tard.

La dépression, une maladie mentale?

Alors qu’on a souvent tendance à parler de la dépression comme étant une maladie mentale, notamment causée par des composantes héréditaires ou un déséquilibre au niveau des neurotransmetteurs, la dépression est plus souvent qu’autrement une maladie résultant d’émotions négatives que la personne ressent à divers moments de sa vie, et ce, pour les diverses raisons énumérées plus haut.

Ces émotions négatives affectent par la suite la manière de penser et de se comporter de l’individu et ces comportements influencent à leur tour les émotions de la personne, qui se sent encore plus dépressive et triste. 

Comment peut-on en guérir?

À la Maison L’Épervier, nous croyons que la dépression ne se traite pas à l’aide de simples médicaments, mais bien à l’aide d’une thérapie profonde remontant à la source du problème, c’est-à-dire à la cause réelle des émotions négatives chez la personne dépressive.

Ainsi, par l’entremise de l’approche cognitivo-comportementale, nous aidons la personne à identifier la cause de sa dépression et à évacuer la douleur qu’elle ressent à l’intérieur et qui l’empêche de jouir de la vie comme il se doit. Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services.

Contactez-nous