Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

Comment prévenir la dépendance aux drogues?

Maison L'Épervier

17/07/2014

Plusieurs moyens peuvent être déployés pour prévenir la dépendance aux drogues. La sensibilisation des enfants et des adolescents aux conséquences de ces substances chimiques sur l’organisme est une excellente façon d’y parvenir, par exemple. En tant que parent, on peut également surveiller et contrôler les fréquentations de son enfant afin de s’assurer qu’il ne côtoie pas les mauvaises personnes.

Demander de l’aide lorsque le mal de vivre est présent

Toutefois, bien souvent, la dépendance aux drogues tire ses origines dans le mal de vivre d’un individu. C’est pourquoi il est préférable de demander de l’aide pendant que la douleur est présente, avant qu’il ne soit trop tard.

Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi une personne ressent un mal de vivre et celui-ci peut survenir à diverses périodes de la vie d’un individu. Par exemple, quelqu’un qui a manqué d’amour dans sa jeunesse peut grandir en développant un sentiment de mal-être.

La personne ne s’aime pas, car on ne l’a pas suffisamment aimée et valorisée pendant son enfance pour qu’elle soit capable de reproduire ce comportement. Étant donné qu’on ne l’a pas chérie, elle en est venue à croire inconsciemment qu’elle n’était pas digne de l’amour des autres et donc du sien, puisqu’elle n’en a jamais reçu.

Un homosexuel n’ayant jamais réussi à accepter sa différence peut également grandir avec un malaise profond. Voyant qu’il ne correspond pas à l’idéal fixé par la société, il peut en venir à se détester d’être différent des autres, au point de vouloir en finir avec la vie.

 Une personne qui souffre d’une peine d’amour depuis des mois peut se mettre à entretenir des idées noires et vouloir mettre fin à ses jours pour alléger son chagrin, sans compter les abus auquel la personne peut être exposée tel que, abus physique, psychologique, sexuel, abus par surprotection ou par négligence. Bref, les causes du mal de vivre sont multiples et peuvent affecter n’importe qui, n’importe quand.

Or, c’est souvent lorsque ce mal de vivre n’est pas traité qu’il conduit les gens à sombrer dans la dépendance aux drogues, à l’alcool et aux médicaments, d’où l’importance d’agir pendant qu’il est encore temps.

Ne pas s’aimer au point de se détruire

La raison pour laquelle il faut agir pendant que le mal-être est présent est que bien souvent, la personne qui souffre ne s’aime pas et n’a donc aucun problème à commencer à se détruire avec de la drogue pour alléger sa douleur.

La seule chose qui l’importe, c’est d’avoir moins mal et étant donné que la drogue est une méthode facile, accessible et souvent économique d’oublier ses problèmes, elle représente la solution idéale pour les personnes qui désirent arrêter de souffrir psychologiquement, sans avoir à passer par une thérapie.

Une dose qui peut faire toute la différence

Étant donné que la personne est déjà prête à en finir avec la vie, ce n’est pas une dose de plus qui lui fera peur. Pourtant, cette dose peut faire toute la différence dans sa vie et dans celle des autres.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage souffrez de déprime ou de mal-être au point de vouloir disparaître, contactez-nous. Nous disposons de tous les outils pour vous aider à vous reconstruire intérieurement et pour vous apprendre à vous aimer suffisamment pour ne plus jamais avoir envie de vous détruire.

Contactez-nous