Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

Pourquoi certaines personnes deviennent dépendante au jeu

Maison L'Épervier

15/12/2014

Quels sont les facteurs qui expliquent pourquoi une personne a plus tendance qu’une autre à devenir dépendante au jeu? Quelles sont les raisons et les motivations qui sous-tendent le comportement des joueurs compulsifs? Comment savoir si vous en êtes un vous-même? Petit tour d’horizon de la question.

Les facteurs qui mènent à la dépendance

Tout d’abord, soulignons que si le problème de jeu peut affecter n’importe qui, il semblerait que ce soit les hommes qui seraient les plus à risque de devenir dépendants au jeu selon plusieurs études.

Ceux-ci seront particulièrement vulnérables à la dépendance si les jeux sont accessibles (près d’eux), s’ils s’ennuient et recherchent une façon de stimuler leur vie, s’ils ont déjà une faible estime d’eux-mêmes à la base et s’ils cherchent à combler un vide affectif (familial ou amoureux).

En effet, les études réalisées sur le sujet démontrent que ce n’est pas tant pour gagner de l’argent que les «gamblers» jouent que pour tenter d’apporter un sens à leur vie, être stimulés socialement et pallier un manque ou un vide affectif.

Lorsqu’il joue, le joueur se sent en contrôle, éprouve du plaisir et de l’adrénaline, rencontre des gens, a accès à un certain standing social, bref oublie ses soucis quotidiens et se sent important. Ce serait là l’une des motivations importantes qui conduirait la personne déjà vulnérable à devenir accro au jeu.

L’excitation du gain et l’angoisse de se refaire

Par la suite, il y a les facteurs inhérents à la pratique du jeu lui-même, tels que l’excitation du gain et l’angoisse de se refaire. Certaines personnes deviennent en effet plus rapidement excitées ou angoissées que d’autres à l’idée de gagner ou de perdre de l’argent et donc tombent plus facilement dans le piège, surtout si elles gagnent ou perdent un gros montant. 

Lorsqu’elles perdent, tout ce qui les importe est l’idée de se refaire et au lieu d’abandonner le projet, car elles comprennent que dans les jeux de hasard, les probabilités sont plus élevées de perdre que de gagner, elles deviennent obsédées par l’idée de se refaire. Elles entretiennent l’illusion qu’elles peuvent contrôler le jeu et sont convaincues qu’elles sont plus spéciales que d’autres et que, par conséquent, leur chance finira par tourner et payer. Ultimement, c’est ce qui les pousse à s’enliser.

Un cercle vicieux sans fin

Ce qu’il faut savoir, c’est que le jeu est un cercle vicieux et que dès le moment où l’on tombe dedans, il peut être difficile d’en sortir sans aide professionnelle.

Désespéré, le joueur qui a perdu une somme d’argent importante en réinvestira une autre encore plus colossale – il sera même prêt à s’endetter pour obtenir du capital à miser –, et, voyant qu’il ne gagne pas, se mettra à souffrir du fait de ne pas pouvoir contrôler ni son comportement ni la situation. Il voudra alors miser encore plus dans l’espoir d’arriver à contrôler la situation et gagner, sauf qu’il n’y parviendra jamais, d’où l’importance de se sortir de ce dangereux engrenage qui peut conduire à l’endettement, la faillite, le divorce et, dans les cas plus sévères, au suicide.

Si vous vous reconnaissez dans ces lignes et que pour vous, le jeu n’est plus un jeu, mais bien un cauchemar, n’hésitez pas à nous contacter. Nous pouvons vous aider à reprendre le contrôle de votre vie avant qu’il ne soit trop tard.

Contactez-nous