Le centre Soutien Thérapeutes Démarche Environnement Témoignages Blogue Admission Contact

La différence entre dépression saisonnière et dépression

Maison L'Épervier

18/07/2014

Lorsqu’on parle de dépression, on fait souvent référence à plusieurs degrés : léger, moyen ou sévère. Lorsque ce dernier niveau est atteint, on parle alors de dépression nerveuse, telle qu’on la connaît. Mais outre ces degrés, on entend également parler de dépression saisonnière, c’est-à-dire celle qui a lieu lors d’un changement de saison et qui est de passage, le plus souvent l’automne ou l’hiver, à cause du manque de lumière naturelle. Quelle est la différence entre les deux? Comment savoir si on est atteint de dépression saisonnière ou de dépression tout court? Petit tour d’horizon.

 La dépression saisonnière

 Affectant surtout les femmes pendant la saison froide, la dépression saisonnière est un trouble affectif passager qui occasionne un sentiment d’ennui, de déprime et de grande tristesse chez les personnes qui en sont atteintes.

 Normalement, la dépression saisonnière revient chaque année au même moment et dure au moins deux semaines consécutives. Dans des cas plus sévères, elle peut empêcher les personnes qui en sont atteintes de vaquer à leurs activités quotidiennes.

 Symptômes identiques

 Dans le cas de la dépression saisonnière, c’est surtout le manque de lumière naturelle qui serait le déclencheur de l’effondrement psychologique ressenti. Bien que le degré de tristesse puisse être un peu plus léger dans le cas d’une dépression saisonnière, les symptômes ressentis sont quasi identiques à ceux de la dépression ordinaire ou sévère, c’est-à-dire : extrême tristesse, déprime, perte d’énergie et de motivation, remise en question, isolement, etc.

 Cela nous porte donc à penser qu’il n’y a aucune différence entre les deux types et que les personnes qui souffrent de dépression saisonnière sont plus sujettes à sombrer dans la dépression si elles ne font rien pour la traiter.

 Comme la dépression sévère, la dépression saisonnière tire sa source dans un sentiment profond de tristesse qui habite la personne au moment de sombrer dans la maladie. Afin de la prévenir, il faut donc mettre la main sur les éléments ou situations qui font en sorte que la personne se sente soudainement triste et amorphe à l’arrivée de l’automne ou de l’hiver.

 Des causes multiples

 Tel que mentionné dans un précédent blogue, les causes de la dépression sont multiples. Il peut s’agir d’un évènement marquant ou traumatisant qui agit comme déclencheur ou encore d’une période de vulnérabilité psychologique particulièrement prononcée qui rend la personne plus sensible à l’ennui ou à la déprime.

 Dans tous les cas, la dépression n’est pas un phénomène à prendre à la légère, car elle affecte la façon de penser et de se comporter des individus. Plusieurs personnes qui en souffrent vont se rabattre sur l’alcool, les médicaments ou la drogue pour remédier à leur douleur. D’autres encore se mettront à délirer, à avoir des idées noires et tenteront même de mettre fin à leurs jours.

 Vous vous croyez à l’abri d’un tel mal? Détrompez-vous, car la dépression peut affecter n’importe qui, à n’importe quel âge et à n’importe quel moment. Et, contrairement à ce que plusieurs croient, la dépression ne se guérit pas à l’aide de simples médicaments, mais bien à l’aide d’une thérapie profonde qui aide la personne à évacuer la douleur qui la ronge de l’intérieur. Contactez-nous pour en savoir plus sur nos services.

Contactez-nous